Mam's Liberty

Visite de la Ferme aux crocodiles à Pierrelatte

La Ferme aux crocodiles est un parc zoologique français situé en région Rhône-Alpes dans la Drôme, à Pierrelatte.

La visite de la ferme aux crocodiles se compose de plusieurs espaces :

  • parc animalier
  • aire de jeux pour les enfants en intérieur et extérieur
  • restauration rapide
  • boutique

Avant d’accéder à la serre, deux crocodiles vous interpelleront par leur couleur… ils sont tout blancs !

Prenez le temps de vous y arrêter, il n’en existe qu’une vingtaine dans le monde !

Ce sont des Alligators du Mississipi Albinos, dont leur fragilité ne leur permet pas d’être sous la serre principale avec leur congénères.

dav

 

L’effet tropical se ressent dès que vous franchissez la porte d’entrée de la serre : chaleur, humidité, senteurs, cascade, plantes exotiques, plages aux eaux troubles… On est très vite impressionné par le nombre de crocodiles, il y en a partout !

Par contre, ne vous attendez tout de même pas à les voir énormément bouger, la plupart du temps ils roupillent !

 

 

Certains nagent tout de même sous nos pieds, certains ont la gueule ouverte et bien d’autres font la sieste…

Tout au long du parcours il y a des explications très claires et ludiques pour les enfants (et les grands) : on apprend sur les différentes espèces mais aussi sur leur fonctionnement, leur sommeil, leur reproduction, leur alimentation

 

dav

 

Un petit souvenir ?  Vous pourrez vous prendre en photo à plusieurs endroits grâces aux statues éparpillées dans les différentes zones .

 

dav

 

Vous pourrez également faire valider votre  » CROC’ PASSEPORT  » remis à l’entrée, dans chaque zone , afin de valider votre passage et surtout être sûr d’avoir tout bien visité !

 

 

Nouveauté 2019

Depuis Avril, une nouvelle nurserie a fait son apparition dans un décor d’explorateur avec cabinet de curiosités, bureau de recherche et tente bivouac.

 

Animations / spectacles

Selon l’heure à laquelle vous y serez , vous pourrez être spectateur du nourrissage des tortues géantes, des crocodiles et des oiseaux exotiques. Un moment ludique et instructif pour petits et grands !

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Un peu d’histoire ?

A l’origine de cette idée hors du commun, un passionné de reptiles, qui a fait naître la Ferme aux crocodiles.

En juillet 1991, Luc Fougeirol a fait importer 335 crocodiles du Nil d’une ferme d’élevage d’Afrique du Sudavec avec comme devise :  » faire connaître pour mieux comprendre et mieux protéger  » ! 

Depuis, la reproduction de cette espèce a été régulée de manière à ne pas provoquer une surpopulation.

Inaugurée en juillet 1994, ce site permet de faire évoluer les espèces dans un climat tropical au sein d’une serre, chauffée grâce à l’eau chaude issue du circuit de refroidissement des compresseurs de l’usine d’enrichissement Eurodif. Depuis 2012, à la suite de la fermeture de l’usine Eurodif, la Ferme aux Crocodiles est chauffée par une centrale à bois.

Quelles espèces peut-on y voir ?

Cet espace abrite, en plus de la faune, une flore tropicale particulière composée de 600 espèces végétales (plantes carnivores, fougères tropicales, orchidées, etc.) mais aussi de nombreux arbres fruitiers tropicaux comme le bananier, le papayer ou le manguier.

En 2006, la surface de la serre a été portée de 6 500 m2 à 8 000 m2.

Une extension de 4 000 m² de la zone extérieure est inaugurée en 2010, comprenant un parcours ludo-botanique en plein air et un décor végétal reconstituant l’environnement des crocodiliens.

Les espèces présentes (hors oiseaux et poissons), et leur statut de conservation, sont :

  • le crocodile du Nil, situation : préoccupation mineure
  • le caïman à lunettes ou caïman de Guyane française : préoccupation mineure
  • le gavial du Gange : en danger critique
  • le crocodile du Mexique ou Crocodile de Morelet (Crocodylus moreletii) : préoccupation mineure
  • le caïman noir, situation : quasi menacé
  • le crocodile nain : vulnérable
  • l’alligator de Chine : en danger critique
  • l’alligator d’Amérique : préoccupation mineure
  • le faux-gavial de Malaisie : vulnérable
  • l’alligator albinos (unique en Europe, deux individus, une variété et non une espèce)
  • la tortue géante des Galapagos : vulnérable
  • la tortue géante des Seychelles : vulnérable
  • la tortue géante d’Aldabra (plus grosse tortue terrestre du monde) : vulnérable
  • la Tortue sillonnée : vulnérable
  • la Tortue de Floride : vulnérable
  • la cistude d’Europe : quasi menacé
  • la tortues alligator : vulnérable
  • le Varan-crocodile : aucune données
  • le Python réticulé : préoccupation mineure
  • le Python birman : préoccupation mineure

La ferme abrite également des oiseaux exotiques (héron garde-bœufs, spréos, merles métalliques, ibis sacrés, tisserins, calao, touraco, rollier à ventre bleu) qui évoluent dans la volière qui reproduit leur habitat naturel. Ces espèces vivent en cohabitation et en symbiose avec les reptiles. Plusieurs espèces de poissons (gourami, poisson-dragon, perche tigre) nagent dans les bassins.

Pour en savoir un peu plus …

La Ferme aux Crocodiles est équipée d’incubateurs permettant l’éclosion des œufs et le développement des petits crocodiles.

L’incubation est effectuée à la demande d’autres zoos.

La Ferme aux Crocodiles est aussi partie prenante dans un projet de protection du gavial du Gange, le Gharial conservation project. Celui-ci a consisté à créer une réserve protégée pour ré-introduire et permettre la survie de cette espèce menacée au Népal.

Venus des bayous de Louisiane (USA), deux alligators albinos ont traversé l’Atlantique et sont arrivés à la ferme en février 2010, permettant aux chercheurs d’en apprendre davantage sur les particularités de l’albinisme chez les crocodiliens.

En 2001, le site a créé l’association SOS Crocodiles, qui favorise toutes les actions soutenant la protection et la conservation des reptiles, et plus particulièrement des crocodiliens. Son action est internationale et vise à protéger le biotope autant que l’animal. L’association participe à divers projets de sauvegarde d’espèces rares comme le Crocodile du Nil dans la réserve du W au Niger et la Cistude d’Europe en milieux aquatiques.

En 2010, l’équipe de la Ferme aux Crocodiles s’est associée au gouvernement Burkinabé pour l’organisation du « Deuxième Congrès d’Afrique de l’Ouest pour la promotion et la conservation des Crocodiles ».

En parallèle, l’association œuvre pour la construction d’une station à vocation touristique dans la réserve du W au Niger, en partenariat avec la RAMSAR, et est engagée sur un projet de renaturation de la mare aux crocodiles sacrés de Bazoulé, près du Burkina Faso.

La Ferme aux Crocodiles s’est également associée aux Éditions de La Martinière et à l’agence photographique BIOS, pour produire un ouvrage dédié aux crocodiles, édité en français et écrit par Luc Fougeirol.

La spécificité du lieu a également inspiré la création d’un roman policier : Le bâton de Sobek, qui a été adapté en bande dessinée.

Informations pratiques

Jours d’ouverture / Horaires 2019
La Ferme est ouverte toute l’année (sauf fermeture annuelle du 9 au 22 janvier), dimanches et jours fériés inclus :
– de 10h à 17h en janvier et février
– de 10h à 18h en mars, avril, mai et juin
– de 9h30 à 19h en juillet et août
– de 10h à 18h en septembre et octobre
– de 10h à 17h en novembre et décembre

Tarifs Billet / Prix entrée 2019
Adulte et enfant dès 13 ans : 17 €
Enfant de 3 à 12 ans inclus : 11 €
Enfant de moins de 3 ans : gratuit
Autres tarifs : personnes en situation de handicap, Pack Famille (2 adultes + 2 enfants = 50 €  ou 2 adultes + 3 enfants = 55 €), Abonnement Pass Croco (visites illimitées pendant un an, avec avantages).

Site Internet : www.lafermeauxcrocodiles.com

MON AVIS :

C’était une excursion familiale vraiment top ! Il faut la faire au moins une fois si vous êtes dans les parages … Petits et grands en ressortent émerveillés, avec de nouvelles connaissances et des souvenirs pleins la tête.

Comptez minimum 3 bonnes heures afin de faire vraiment le tour en prenant votre temps. 

Pensez tout de même à prévoir une tenue légère pour dans la serre , des petites bouteilles d’eau ( même si il y a des restaurations), une tenue adaptée pour l’extérieure selon la saison, un porte bébé si vous avez de jeunes enfants, un appareil photo bien chargé et un minimum de budget pour la sortie « boutique ». 

Ce que j’ai le moins aimé ? L’île aux pythons … Mais ce n’ai que personnel , j’ai la phobie des serpents …

Ce que j’ai le plus apprécié ? Le côté ludique avec les questions-réponses façon devinette, les différents points photos souvenirs et surtout le but de ce zoo qui n’ai pas que touristique !

Et les enfants ? Un peu près tout ! Le bassin tactile des guppys où lorsque vous y glissez vos mains, ils viennent vous faire des petits « bisous », le grand espace de jeux extérieurs où ils ont pu se défouler un moment, tout ces animaux que l’on a pas l’habitude de voir, le nourrissage des animaux où enfin ils deviennent un peu actif et bien entendu la boutique où tu ne peux pas craquer un minimum …

 

LOGO-FERME-CROCOS-500X167

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24 juin 2019 par dans Activité, Animation, Animaux, Enfant, Famille, Sortie familiale, tourisme, visite, voyage.
%d blogueurs aiment cette page :